Eradiquer les causes dont les Gilets Jaunes ne sont qu’une conséquence, revenir aux nations

Inversion des valeurs? Le philosophe et ancien professeur de droit économique, Henri Temple, explique la crise des Gilets jaunes comme l’aboutissement de 45 ans de choix politiques absurdes et affirme qu’il est temps de tout reconstruire.

Lire la suite

Marion Maréchal: “Le conservatisme n’est pas tant un programme politique qu’un état d’esprit”

L’ancienne députée du Vaucluse affirme ne pas vouloir revenir en politique mais continue de distiller sa pensée, avec le soutien de partis de droite et d’extrême droite qu’elle voudrait réunir dans un “grand mouvement conservateur”.

Lire la suite

« La société multiculturelle est de plus en plus synonyme de société multiconflictuelle »

Seize ans avant les journalistes du Monde, l’historien Georges Bensoussan dénonçait l’islamisation de certains quartiers de la nation dans Les Territoires perdus de la République. Dans un entretien accordé à Causeur, il confirme ses observations et rejette les procès en « idéologie » qui lui sont faits par ces médias qui dressent pourtant le même constat… Lire la suite

Stéphane Ravier : « Le vivre ensemble a échoué et la société française se fracture »

Les élus de gauche à la municipalité de Marseille se sont opposés à la dénomination d’une place Arnaud-Beltrame, dans le 15e arrondissement de la ville, pour ne pas « provoquer » la population des quartiers nord.

Stéphane Ravier analyse ce que révèle cet événement sur la montée du communautarisme, à Marseille comme en France. Lire la suite

Journée des élus à Poitiers – Intervention d’Hervé Juvin

« Recomposition de la vie politique : une nouvelle ère devant nous »
Essayiste et président de l’Observatoire Eurogroup Consulting, Hervé Juvin a publié de nombreux articles et livres sur le monde d’après la mondialisation, notamment ; « Le renversement du monde » ( Gallimard, 2010), « L’Occident mondialisé » avec Gilles Lipovetsky (Grasset, 2010), « La Grande Séparation – pour une écologie humaine » (Gallimard, 2013) et « Le Mur de l’Ouest n’est pas tombé » (PG de Roux, 2015). Il publie en novembre prochain « Pour que la France vive ! – De la Nation comme liberté ».

Alpha Condé, président guinéen : «Les migrations comme le terrorisme ont comme base la pauvreté»

En visite officielle à Moscou, le président de la République de Guinée Alpha Condé a accordé une interview à RT France. Ses objectifs : lutter contre le terrorisme et l’émigration, et renforcer l’attractivité de l’Afrique.

Alors que le président guinéen Alpha Condé s’apprêtait à rencontrer Vladimir Poutine et assister à un forum économique Russie-Guinée à Moscou, il a confié à RT France, le 27 septembre, ses dernières réflexions sur la sécurité et le terrorisme. Leur destin sera selon lui lié au développement économique de l’Afrique. Lire la suite

Montrer des crimes de Daech ? c’est interdit monsieur Collard !

Les photos ont un pouvoir, un pouvoir énorme, informatif et émotionnel, et c’est ce dont on veut priver les véritables adversaires des islamistes.

La privation de Gilbert Collard de son immunité parlementaire révèle, une fois de plus, qu’il n’y a pas une réelle volonté de lutter contre l’islamisme et ses atrocités, d’enfiler l’uniforme d’un combattant voulant bouter l’ennemi hors de ses frontières et de l’éradiquer, par tous les moyens ! Montrer les images de ses atrocités perpétrées depuis des décennies en est un, ô combien éclairant et pédagogique pour nombre de nos concitoyens encore bien inconscients ! Lire la suite

Jeannette Bougrab : « Il n’y a pas d’autre choix que d’expulser l’islam de la cité »

Elle n’a jamais eu froid aux yeux, elle revient avec des propos d’un rare courage. Deux ans après les tueries de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher, Jeannette Bougrab publie un manifeste de combat contre la barbarie islamiste et ceux qui la protègent. Cette fille de harkis, ancienne secrétaire d’Etat et ancienne présidente de la Halde, accuse les politiques et les médias français de « complicité ».

Jeannette Bougrab a été très mal traitée au moment de la mort de Charb. On l’a accusée d’usurper sa relation avec le dessinateur assassiné, les médias n’ont pas supporté qu’une Arabe musulmane dise la vérité sur l’islam. Elle a été menacée de mort et traînée avec Pascal Bruckner devant les tribunaux pour « islamophobie ». « Poursuivie par l’éternelle pléiade des idiots utiles de l’islamo-salafisme », rappelle l’hebdomadaire Marianne.

« Les médias m’ont lynchée », déclare-t-elle aujourd’hui. « Les amis de Charb ont été dégueulasses avec moi. Je n’étais pas du bon milieu, je n’appartiens pas à cette famille de Charlie Hebdo. »

Lire la suite

Alain de Benoist : “l’idéologie du progrès véhicule avec elle le rejet méprisant du passé”

Pour faire pousser un arbre, il faut des décennies, et seulement dix minutes pour le couper. Pour faire périr une civilisation, il faut un peu plus de temps. Il faut surtout d’autres méthodes. La plus sûre ? Convaincre cette civilisation de se suicider. Concernant l’Europe, certains s’y emploient depuis longtemps, à un rythme toujours accéléré.

Ce sont les « déconstructeurs », c’est-à-dire ceux qui ont entrepris de déconstruire tout ce que cette culture avait bâti. Quand on veut faire une greffe, c’est bien connu, il faut d’abord détruire les défenses immunitaires. Dans le cas d’une culture, cela signifie : saper les bases des certitudes les plus élémentaires, casser la libre expression des instincts naturels, jeter le doute sur ce que l’on croyait assuré ou immuable, convaincre de ne plus voir ce que l’on voit, faire apparaître les anciennes évidences comme autant de conventions dépassées. Lire la suite

Zoom – L’incorrect, le magazine fier d’être de droite

L’incorrect est le nouveau mensuel d’une droite fière et décomplexée. Le pari de Jacques de Guillebon, directeur de la rédaction de ce magazine, est résumé dans un vibrant éditorial : “Nous proposons une voie qui conserve et développe les vertus des multiples maisons de la droite, tout en bannissant les erreurs passées”. Lire la suite

Je préfère préfère Penélope Cruz à Anne Hidalgo. Je suis quand même un misogyne hispanophobe…

Il est important que les champions du bien universel soient protégés contre les propagandistes les plus zélés de la haine.

Il est 20 h 30. Vous êtes toujours coincé dans les bouchons. Pour une fois, ça ne roule pas trop mal, à peine 35 minutes pour parcourir 1,5 kilomètre. Vite, votre famille vous attend dans le T2 de 55 mètres carrés que vous louez pour la modique somme de 1.600 euros par mois. En arrivant devant votre immeuble, vous constatez que les poubelles jonchent le bitume, certaines littéralement éventrées sur le trottoir, laissant s’échapper des seringues usagées. Lire la suite

Les trois fautes d’Emmanuel Macron

Un président qui «ne connaît pas l’histoire» – l’économiste Jacques Sapir revient sur les raisons majeures de la chute brutale de la popularité du président français.

Le nouvel effondrement que la côte de popularité d’Emmanuel Macron vient de subir est connu alors que le président de la République vient de commettre plusieurs impairs dans le domaine diplomatique, domaine considéré comme oh combien régalien.

1° Le premier de ces impairs concerne un pays, la Pologne, qu’unissent des liens centenaires avec la France. Il a donc été commis lors de la «tournée» (on admirera le mot qui renvoie au vocabulaire du spectacle et du comique-troupier) qu’il a réalisée dans les pays d’Europe centrale et orientale. On en connaît l’objet : Emmanuel Macron voulait convaincre ces pays de faire modifier le statut des «travailleurs détachés», statut qui sert en réalité à camoufler une concurrence particulièrement déloyale. Même si, sur ce sujet, Emmanuel Macron peut compter sur un relatif soutien de l’Allemagne, il reste peu probable qu’il obtienne ce qu’il était venu chercher. De nombreux pays d’Europe Centrale s’y opposent, et au premier chef la Pologne, mais aussi la Roumanie ou – pays dans lequel Macron ne s’est pas rendu – la Hongrie. Lire la suite