Décence : le rappeur islamiste Médine doit annuler son concert vendredi à Strasbourg !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Membre du Bureau exécutif du Rassemblement national

C’est avec stupeur que j’ai découvert dans les rues de Strasbourg des affiches annonçant la tenue d’un concert du rappeur Médine, dont les liens avec la mouvance islamiste des Frères musulmans sont désormais notoires. Lire la suite

“Agence des mesures alternatives à l’incarcération” : la quintessence d’un laxisme criminel

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

Dans le cadre de son déplacement prévu demain à Strasbourg Emmanuel Macron devrait annoncer un projet d’instaurer des «peines alternatives à la prison», selon le Huffington Post. Lire la suite

Accords commerciaux sans consultation des parlements nationaux : Bruxelles veut les pleins pouvoirs !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

Alors que des accords de libre-échange avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont à l’étude et que Jean-Claude Juncker a annoncé mardi dernier vouloir en initier d’autres notamment avec le Mexique, le Parlement européen vient de voter en faveur de la proposition de la Commission européenne qui souhaite avoir une liberté totale dans la conclusion des futures négociations commerciales. Lire la suite

Fin de l’universalité des allocations familiales : une politique anti-famille qui perdure

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et la majorité parlementaire LREM ont fait connaître leur volonté de mettre fin à l’universalité des allocations familiales, déjà mise à mal par la précédente modulation durant le quinquennat Hollande, en les supprimant pour une partie des familles. Lire la suite

La Commission européenne ne protège pas de la submersion migratoire, elle l’organise !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-président du groupe « Europe des nations et des libertés »

La Commission européenne vient de publier un communiqué de presse détaillant « les futures étapes d’une politique migratoire et d’asile » de l’Union européenne. Dans ce texte, sont détaillées les volontés claires de Bruxelles de ne pas défendre nos frontières face à un afflux toujours plus importants de « migrants » économiques, et même maintenant d’aller les chercher.

Le commissaire pour la migration Dimitri Avramopoulos avait déjà annoncé les intentions de la Commission lorsqu’il a déclaré, en mars 2017, que « l’Europe va avoir besoin de 6 millions d’immigrés ». Le plan qui vient d’être dévoilé montre que cette véritable submersion migratoire sera en partie légale et organisée par l’UE, au lieu d’être seulement constituée de clandestins comme ceux qui arrivent par millions sur notre continent depuis plusieurs années maintenant. Lire la suite

Réforme de l’ISF : le choix de la France nomade

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Secrétaire général du Front national

En remplaçant l’ISF par un impôt sur la fortune immobilière (IFI), le gouvernement a décidé de baisser la pression fiscale pour les contribuables ayant opté pour les placements financiers au détriment de ceux qui détiennent un ou 0plusieurs biens immobiliers.

La volonté de privilégier la détention de valeurs boursières au détriment des biens immobiliers met ainsi à nouveau en lumière la philosophie politique profonde d’Emmanuel Macron : partout, il faut détruire les attaches et les liens et s’en prendre à la France durable, qui est aussi la France des propriétaires. Lire la suite

Macron à la Sorbonne : le fédéralisme européen à marche forcée, contre le peuple !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Co-président du groupe ENL au Parlement européen

Le discours prononcé aujourd’hui par Emmanuel Macron à la Sorbonne est une véritable déclaration de guerre à l’indépendance nationale. Dans tous les domaines, l’objectif du président de la République est de transférer le pouvoir de décision à Bruxelles, sans jamais envisager de donner la parole au peuple par l’organisation d’un référendum. Il a même suggéré l’idée d’empêcher le processus de Brexit d’aller à son terme, bafouant ainsi le choix démocratique exprimé par le peuple britannique.

Cette fuite en avant fédéraliste est inquiétante et illustre cette vision totalitaire qui caractérise le fonctionnement des institutions européennes. Lire la suite