Minibots : l’Italie veut-elle quitter l’euro en douce ? Jacques SAPIR | Maxime IZOULET

Dans une ambiance tendue entre Rome et Bruxelles, le gouvernement italien envisage d’émettre des titres de dette pour rembourser ce que l’État doit aux entreprises, qui en retour pourraient les utiliser pour payer leurs impôts. Ces «minibots» pourraient-ils devenir une monnaie parallèle à l’euro, ou ne s’agit-il que d’un levier de négociation?

Jacques Sapir et Clément Ollivier reçoivent Maxime Izoulet, doctorant en économie à l’EHESS, spécialiste des questions monétaires.

Facebook 0 Twitter 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *