L’échiquier mondial. Iran : touché mais pas coulé

Sanctions économiques et blocus diplomatique, les Etats-Unis exercent une pression maximale sur l’Iran. L’embargo vise les secteurs les plus importants de l’économie iranienne : pétrole, gaz transports et même l’industrie automobile sont tous en ligne de mire. Les conséquences sont lourdes. La monnaie nationale a perdu 70 % de sa valeur en seulement un an et la grogne sociale monte.

Pourtant, le gouvernement iranien n’est pas prêt à lâcher du lest, ni au niveau national, ni au niveau mondial. Il essaie de préserver son influence en Syrie, en Irak ou encore au Yémen. Cependant, que lui valent vraiment ces efforts ? L’Iran semble de plus en plus isolé dans la région. Les pays du Golfe et Israël coopèrent activement avec les Etats-Unis, et font front commun contre l’Iran. Pourtant, certains pays européens comme la France et l’Allemagne refusent de faire partie des fossoyeurs de l’Iran, et cherchent un moyen de commercer avec lui.

Où le conflit entre l’Iran et les Etats-Unis trouve-t-il ses sources ? Quels sont les moyens qu’utilisent Washington afin d’isoler Téhéran ? Sur qui l’Iran peut-il vraiment compter pour livrer son combat diplomatique ? Pour faire le point sur la question, Oleg Shommer reçoit Thierry Coville, professeur à Novancia, spécialiste de l’Iran.

Abonnez-vous à la chaîne YouTube de RT France : https://www.youtube.com/rtenfrancais

RT en français : http://rtfrance.tv

Facebook : https://www.facebook.com/RTFrance

Twitter : https://twitter.com/rtenfrancais

Instagram : https://www.instagram.com/rtfrance/ #LEchiquiermondial #Iran #EtatsUnis #Sanctions #Irak #MoyenOrient

Facebook 0 Twitter 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *