Communiqués de presse d’Edouard Ferrand‏, Député français au Parlement européen

Edouard.Ferrand

1/ Communiqué Elections municipales de Vienne

La Délégation française FN/RBM au Parlement européen tient à féliciter ses amis du FPO autrichien à la suite de leur percée lors des élections municipales de ce dimanche à Vienne. Désormais, nos amis du FPO, dont l’alliance nous est particulièrement précieuse au Parlement européen au sein du groupe Europe des Nations et des Libertés, sont clairement en situation d’alternance partout en Autriche face à la gauche socialo-écolo-immigrationniste, à plus forte raison depuis que l’ensemble de nos peuples européens sont menacés par un tsunami migratoire sans précédent. Le mouvement Europe des Nations et des Libertés, par toutes ses composantes, représente la seule digue, désormais, pour les nations européennes, contre le mondialisme dévastateur. Continuer la lecture

Sylvie Goddyn – Empêchons le sulfoxaflor, nouveau pesticide tueur d’abeilles

Sylvie Goddyn, député français au Parlement Européen de la commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire, a lancé une procédure d’urgence pour empêcher la mise sur le marché du sulfoxaflor, nouveau pesticide de la classe des néo-nicotinoïdes. Ce produit, commercialisé par la multinationale de l’agrochimie DOW Agroscience, est si dangereux qu’il a déjà été interdit par la justice américaine grâce à un recours d’apiculteurs et d’associations.

 

Zoom : S.Jallamion : policier exemplaire, il dénonce l’islamisme. On organise sa mort sociale !

Brigadier-chef de la police à Lyon, la vie de Sébastien Jallamion bascule un jour de septembre 2014. Réagissant à l’odieux assassinat d’Hervé Gourdelle en Algérie, il poste sur un compte Facebook des dénonciations des islamistes fanatiques de Daech.

Taxe d’habitation : vague de personnes âgées en grande détresse, il faut agir !

logoFN

Communiqué de presse du Front National

Depuis plusieurs jours, le Front National reçoit des messages affolés de personnes âgées en détresse qui découvrent, stupéfaites, le montant exorbitant de la taxe d’habitation dont elles doivent soudainement s’acquitter.

Il s’agit, dans la plupart des cas, de veuves et de veufs aux revenus modestes qui, pour la première fois de leur vie, se retrouvent dans l’obligation de payer cette taxe très lourde pouvant atteindre plusieurs centaines d’euros. La raison en est simple : ce sont là les effets scélérats d’une réforme fiscale décidée par Nicolas Sarkozy en 2008 (la suppression de la demi-part fiscale concernant les veuves et les veufs) dont la mise en œuvre s’est faite progressivement pour aboutir au désastre que l’on connaît aujourd’hui. Continuer la lecture