Crise diplomatique dans le Golfe : les raisons de la colère

Depuis le 5 juin, l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, allié de l’Iran et accusé de « soutenir le terrorisme ».Les conséquences sont immédiates : blocus des liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec le petit émirat du Golfe, ainsi que restrictions au commerce et au déplacement des personnes. Une crise sans précédent dans la région. Reportage de nos envoyés spéciaux, Philomène Remy et Jasmin Lavoie.
Une émission préparée par Jessica Sestilli et Elom Toble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *