La taxe des régions défendue par M. Richert déplaît à ses homologues de droite

La taxe des régions défendue par M. Richert déplaît à ses homologues de droiteLe président (Les Républicains) du Grand-Est et de l’ARF (Assemblée des régions de France) a obtenu de Matignon l’instauration d’une taxe de 600 millions d’euros pour aider les régions qui héritent de nouvelles compétences. Une taxe qui touchera les ménages et entreprises que refusent de toucher certaines régions de droite.

L’ARF qui réunit toutes les régions de France et qui est présidée par Philippe Richert a récemment annoncé avoir obtenu une rallonge fiscale de l’Etat de 600 millions d’euros. Une nouvelle taxe qui touchera ménages et entreprises et qui permettra d’aider les régions qui vont hériter en 2017 de nouvelles compétences, notamment en lien avec les aides aux entreprises ou encore les transports scolaires actuellement pilotés par les départements. Cette nouvelle taxe spéciale d’équipement régional (TSER) devrait concerner les ménages et les entreprises.

Pour les particuliers, cette taxe doit se traduire par une hausse de la taxe foncière sur le bâti et pour les entreprises une augmentation de la cotisation foncière des entreprises. La taxe régionale sera collectée par les services de l’Etat mais ne financera pas son budget, selon Bercy, qui précise que le montant de cette nouvelle contribution fiscale sera directement versé au budget des régions. M. Richert qui conduit l’Assemblée des Régions de France avait estimé à 800 millions d’euros les dépenses des départements en 2014 pour les aides aux entreprises. Lire la suite sur loractu.fr

Source – loractu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *