Christian Estrosi ne voit pas d’associations subventionnées intervenant dans le champ électoral ? Rafraîchissons lui la mémoire !

Marie.C.Arnautu

Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Conseiller municipal et métropolitain de Nice

Ce matin, 1 er avril, Christian Estrosi, a refusé d’étudier au Conseil municipal l’amendement anti-clientéliste, déposé par les groupes Front National et Mon parti c’est Nice ( présidé par Olivier Bettati ), demandant que les associations subventionnées n’interviennent plus dans le débat politique et électoral de la commune. Dépassant un tantinet sa fonction, il a notamment argué que celui-ci serait « anti-constitutionnel ».

Au-delà de ce déni criant de démocratie, c’est surtout le fond qui interroge. M. Estrosi a ainsi déclaré qu’il était évident qu’aucune association n’intervenait jamais dans le champ électoral. Il nous appartient donc de lui rafraîchir la mémoire à travers un exemple très précis et concret.

Le 27 mars 2015, dans l’entre-deux tours des élections départementales, Nice Matin publiait un article intitulé « Le monde associatif appelle à voter républicain », stipulant « dans les quartiers, une vingtaine d’associations a lancé un appel à la mobilisation ». Parmi ces associations, plusieurs étaient largement subventionnées par le Conseil départemental, c’est-à-dire par la majorité politique qu’ils appelaient alors à soutenir dans le cadre électoral !

Mieux encore : Christian Estrosi nous demande dans le Conseil municipal de ce jour même, 1 er avril, de voter des subventions pour deux de ces associations ayant appelé à voter pour son parti et ses candidats (dont plusieurs de ses adjoints au maire) voici à peine un an. Il s’agit de l’association Pasteur Avenir Jeunesse (PAJE), subventionnée pour 73 000 euros, et de l’association Epilogue, subventionnée à hauteur de 170 000 euros.

Sous Christian Estrosi, le clientélisme a encore décidément de bien beaux jours devant lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *