Mes voeux pour la France et les Français – par Karim Ouchikh

Karim.Ouchikh.Paris.Voeux.2016

Chers amis,

Que souhaiter à la France et aux Français en 2016, si ce n’est le redressement de notre pays et la prospérité de notre peuple !

Depuis de trop nombreuses années, la France affronte une crise de civilisation sans précédent : notre économie est durablement encalminée ; notre État est impuissant à faire respecter son autorité ; les équilibres éthnico-culturels de notre peuple sont menacés ; notre diplomatie est décrédibilisée et nos forces armées affaiblies ; notre système éducatif prend l’eau de toutes parts ; notre société est en proie à une crise d’identité profonde…

Que dire surtout de nos compatriotes qui vivent dans l’inquiétude économique, la précarité sociale ou qui éprouvent des atteintes quotidiennes à leur sécurité…
Du traité de Schengen à celui de Lisbonne, en passant par le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, les politiques de renoncement menées depuis trente ans par l’UMP et le PS ont conduits au déclassement programmé de notre pays, un pays devenu à l’évidence l’homme malade du continent européen aux yeux de nos compatriotes comme à ceux des observateurs étrangers.

Tout désespoir en politique est une sottise absolue. C’est pourquoi je souhaite placer l’année 2016 sous le double signe de l’espérance et du volontarisme politique. La France ne renouera avec la prospérité intérieure et le rayonnement international que si nous prenons conscience de la gravité des défis contemporains que nous avons à aborder collectivement, sans jamais omettre de définir les moyens pratiques de nous extraire de nos impasses actuelles.

La France doit d’abord réhabiliter sa souveraineté extérieure, ce qui supposera notamment de réviser radicalement nos engagements européens et de redevenir une puissance diplomatique d’équilibre capable d’affronter toutes les hégémonies, américaine ou islamique. La France doit ensuite rétablir sa souveraineté intérieure, ce qui impliquera de ressusciter l’autorité de l’Etat pour affronter toutes les féodalités, qu’elles soient politiques, territoriales, syndicales, confessionnelles ou médiatiques. La France doit enfin préserver sa souveraineté culturelle, ce qui conduira notre pays à enrayer la tragique substitution de peuples qui est en cours sur notre sol et à sanctuariser notre modèle de civilisation.

Le SIEL sera au rendez-vous de ces défis historiques. Conscient que 2016 sera une année charnière décisive, j’entends me donner les moyens de ne pas décevoir nos compatriotes, en œuvrant, avec d’autres, à la constitution d’une force politique puissante et indépendante qui aura vocation à rassembler tous les patriotes qui ont le cœur à droite, pour agir efficacement aux côtés du Front national dans la perspective des élections présidentielles de 2017.

Ce rassemblement des droites patriotes sera aussi et surtout le fer de lance d’une politique de redressement spirituel et moral de notre pays qui, sans jamais négliger nos fondamentaux souverainistes, mettra particulièrement l’accent sur nos objectifs premiers pour la France : la défense intraitable de notre modèle de civilisation, la préservation inflexible de notre cadre familial traditionnel, le combat sans relâche pour restaurer l’ensemble de nos libertés.

Pour réussir cette entreprise politique ambitieuse, le SIEL a besoin du concours de tous. C’est pourquoi j’invite tous nos compatriotes désireux à ne pas laisser la France sortir définitivement de l’Histoire à nous rejoindre aussitôt que possible pour agir concrètement, en tous points de notre territoire, par la plume, les idées ou par l’action de terrain.

De la même façon que je souhaite à la France, de tout mon cœur, l’unité, la concorde et la prospérité, je vous présente, à chacun d’entre vous comme à vos proches, tous mes voeux de bonheur et de réussite personnels.

Recevez, chers amis, l’expression de mes sentiments patriotiques les plus amicaux.

SourceS.I.E.L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *